Category Archives: OGM

Si je devais n’en signer qu’une, cela serait celle-là!

Voilà très exceptionnellement sur ce blog, je vais me permettre de vous demander de signer une pétition. Bon me direz-vous quel peut-être ce sujet si important qu’une des règles non dites de ce blog soit violée?

Allons droit au but, si la société xyz vous annonçait qu’elle vient de déposer un brevet sur un mélange composé d’oxygène, d’azote, un peu de CO2 (trop! beaucoup trop!!), et quelques autres gaz rares, qu’à partir de maintenant cela portera le nom d’air ambiant, et que le fait de respirer ce produit tout à fait révolutionnaire vous rend redevable de royalties auprès de xyz, vous hurleriez, avec raison d’ailleurs, au spoliateur, voir à l’assassin, toujours avec raison puisque celui qui ne peut payer doit cesser de respirer!

Et bien, même si l’exemple ci-dessus vous semble tiré par les cheveux, c’est exactement de cela dont il s’agit, car breveter le vivant ne relève pas d’une autre logique. Toutes les explications alambiquées que l’on vous produira pour justifier une soi-disant plus value ne servent qu’à noyer le poisson et ne possèdent aucune justification réelle. En physique lorsqu’un système mécanique devient trop complexe pour pouvoir être résolu avec les équations simple ou de bas niveau comme F=MA, on élève notre point d’observation et on considère l’énergie globalement du système.

Et bien, on peut faire la même chose ici : personne ne devrait être assez naïf pour croire que nos vendeurs d’ OGM et autres velléitaires de la captation du vivant à leur seul profit ont pour but l’enrichissement de l’humanité! Non, ils veulent s’enrichir eux, et si possible nous mettre dans une situation de dépendance totale.

Si vous avez encore le moindre doute à ce sujet, je vous encourage à regarder un extrait d’une ancienne émission sur le coton OGM, à trouver ici : http://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/mauvais-coton?id=4477031

C’est pas long et vraiment très instructif! Et alors vous vous accorderez avec moi pour dire que le terme d’assassin n’est pas usurpé.

Vraiment, j’aimerais vous convaincre de prendre la petite minute nécessaire à signer cette pétition demandant aux autorités européennes de renoncer à toute législation qui permettrait de breveter le vivant et en particuliers de ne pas accorder à Monsanto une nouvelle série de brevets allant dans cette direction : https://no-patents-on-seeds.org/fr/activites-recentes/signez-maintenant

Les générations futures nous en seront reconnaissantes.

Laurent-David JOSPIN

Vert ou Libéral ? Quand c’est Monsanto qui tranche la question …

Essayons de brosser un peu le tableau, je me trouve à Genève entre deux rendez-vous professionnels et prends une petite pause dans un café tout proche de la gare et voici ma première surprise de la journée : “ Bonjour, excusez-moi vous ne seriez pas par hasard Laurent Jospin“. Un rapide coup d’œil sur mon passeport me permet de confirmer à l’inconnu que le hasard faisant parfois bien les choses, il apparaît que je serais bien un certain Laurent Jospin. Bon très honnêtement, j’avoue que la seconde d’après je n’avais pas l’air trop malin, car tout à fait par hasard toujours, la personne en question était un ami d’enfance de la lointaine époque où j’avais encore le temps de jouer aux échecs, et qui, lui à l’inverse, m’avait bien reconnu. Oups, on essayera de faire mieux la prochaine fois.

Pour essayer de me trouver des circonstances atténuantes, je signalerai tout de même qu’il avait eu l’occasion de me voir sur Canal9 lors de mon débat avec le conseiller national Jean-René Germanier et qu’ensuite il m’avait, l’outrecuidant, proprement googlisé sans même penser à me transmettre l’annonce préalable par recommandé avec accusé de réception que la décence minimale impose.
Bref, tout ça pour dire que nous avons passé un sacré bon moment à repasser des anecdotes de notre jeunesse, lorsque nous sommes arrivé à ZE QUESTION, “mais Laurent comment peux-tu être à la fois vert et libéral, n’est-ce pas contradictoire?“. La transparence m’oblige à vous dire que l’ami en question vote très à droite considérant que l’économie prime puisqu’elle est la source des financements nécessaires aux prestations étatiques. L’accusation suprême se dressait devant moi, tu fais semblant d’être libéral pour faire passer tes idées vertes. Vous noterez en passant qu’il s’agit ici d’une jolie première puisqu’on avait surtout, jusqu’à ce jour, accusé les vert’libéraux d’être des faux verts pour faire passer des idées libérales. Baste, soyons philosophe et consolons-nous en pensant qu’un coup à gauche suivi d’un coup à droite font une moyenne assez centrée.

Bien évidemment, le sujet ne représente vraiment plus aucun problème depuis le temps que l’on me la pose cette fameuse question, mais là j’ai eu envie de quitter le niveau théorique ou philosophique et aller dans le très concret.

Antoine, as-tu regardé l’émission de Temps Présent la semaine passée “Des OGM dans nos assiettes, de gré ou de force”?“. Non, Antoine ne l’avait pas regardée, alors profitant de la technologie moderne, je lui ai montré quelques passages choisis depuis mon smart-machin-truc, accompagnés d’explications complémentaires sur les perspectives à moyen terme. L’avantage d’avoir à la maison une épouse biologiste et un fils très prochainement ingénieur en sciences de l’environnement fait ici toute la différence.

Une Maman qui n’espère plus que la mort pour délivrer son enfant !!

Si vous vous trouvez sur mes pages, vous devriez logiquement être disposés à me croire, alors n’hésitez pas et croyez-moi sur parole et apprenez que quand j’estime qu’il y a à matraquer alors je matraque franchement et dans la bonne humeur.  Pauvre Antoine, il aura eu droit à toute la panoplie des conséquences actuelles et prévisibles. Antoine possède une formation universitaire de haut niveau et s’il n’a jamais pris le temps de s’intéresser à la biologie, il comprend vite et bien les tenants et aboutissants. Comme le pire est certain, et le pire du pire probable, son visage se défaisait au fur et à mesure que nous évoquions les conséquences sur la santé humaine, l’environnement, la capacité à nourrir les populations et donc les famines à prévoir, les guerres aussi, ….

Pour ce message, je n’aimerais pas trop détailler le glauque du glauque, mais on peut citer sommairement :
- augmentation des fausses couches et des naissances de bébé lourdement handicapés
- explosion du nombre des cancers
- augmentation des maladies dégénératives et auto-immunes comme l’alzheimer
- spirale inflationniste pour l’usage de produit de plus en plus toxique
- dans certaines régions du monde, l’usage des OGM conduit déjà à des vagues de suicide auprès des paysans
- destruction du substrat vivant des sols jusqu’à l’irréversible
- nous avons aussi évoqué le Vietman où comme mentionné sommairement dans l’émission les populations souffrent encore de l’usage de l’agent orange
- …

C’est à ce moment que nous avons repassé la séquence durant laquelle on voit la Maman de Diana chercher ses mots douloureusement pour essayer de dire qu’elle n’espérait plus que la mort pour son enfant. Prendre conscience qu’il ne s’agit que d’un prélude individuel à une tragédie s’annonçant collective devient simplement insupportable pour quiconque possède ne serait-ce qu’un embryon de cœur.

On parlait de concret au début de ce post. Concrete en anglais signifie béton, et bien à la fin de nos échanges  mon ami était à peu près aussi pâle que s’il avait frappé violemment sa tête contre un mur en béton. “Vois-tu, Antoine pour que le libéralisme fonctionne, il doit impérativement aller de pair avec une responsabilisation pleine et entière. Plus je suis libre, plus je dois assumer les conséquences de mes actes et choix“. Le nœud du problème est là, Monsanto exige, voire vole, une liberté sans limite pour elle, mais nie, voire s’arrange pour se soustraire à, devoir assumer les conséquences en découlant.

Le libéralisme réclamé par l’industrie agro-alimentaire notamment au travers de ces fameux accords TAFTA et autres similaires occultes n’est simplement pas du libéralisme. Vous pouvez le qualifier comme il vous plaira, il ne s’agira jamais de libéralisme mais bien d’une dictature, susceptible d’ailleurs de dépasser sur la durée en horreur globale les pires régimes sanguinaires que la Terre ait connu.

En réalité, un vrai libéral ayant compris la portée pleine et entière du mot libéral devrait adhérer à la vision verte, car il ne s’agit en fin de compte que de simple bon sens : ne jamais mettre en péril ce que je ne pourrais pas réparer.

Laurent David Jospin

Note 1 : pour une raison que j’ignore l’émission n’est plus visible sur le site de la TSR, toutefois vous pouvez la trouver sous http://www.dailymotion.com/video/x2mn4d4_des-ogm-dans-nos-assiettes-de-gre-ou-de-force-temps-present_news et si jamais elle disparaissait encore, il y a encore un autre moyen de la trouver, me demander le cas échéant.
Note 2 : Antoine n’est pas Antoine, il s’agit d’un prénom d’emprunt à la demande de l’intéressé qui, vu la fonction qu’il occupe, ne souhaite en aucun cas pouvoir être reconnu.