Marche pour le climat, nous y étions!

Il ne faisait pas particulièrement beau à Neuchâtel ce dimanche 29 novembre. Des rafales de vent bien fraîches et très humides, pas vraiment de la pluie mais pas si loin non plus, balayaient avec rage le quai Osterwalder, certainement un temps à rester chez soi. Alors que nous rejoignions avec une partie de ma famille la fameuse église rouge lieu du rassemblement de la marche destinée à faire pression sur nos gouvernants, une pensée traversa mon esprit disant que, vu les conditions, si nous étions effectivement les 400 personnes espérées par les organisateurs, on pourrait légitimement en conclure que la prise de conscience commençait à percer auprès de Madame et Monsieur tout le monde. En toute sincérité, le lac déchaîné me laissait craindre une demi réussite ou demi échec selon le point de vue.

Le moral d’une de mes accompagnatrices serait-il défaillant?

En nous rapprochant du départ, une franche note d’optimisme vint réchauffer nos pensées à défaut de nos corps. C’est sûr les 400 personnes devaient forcément être bien présentes.

Finalement le cortège s’est mis en mouvement. Une petite pirouette pour repasser devant le lac, longer les jeunes rives, traverser le port, longer à nouveau le quai Osterwalder pas plus chaud qu’avant mais nettement plus animé, et enfin emprunter le sous-voie pour une arrivée en force sur la place des halles.

Pas le moindre doute, nous étions largement plus nombreux qu’attendu. Le temps pour la foule de reprendre un peu de courage et hop on attaque la montée au Château.

A l’arrivée les organisateurs avaient prévu une fresque composée de dizaines de dessins réalisés par des enfants dont notre petit David.

Avec un résultat final plein de force et d’espoir.

L’estimation transmise par les organisateurs de la marche nous a été communiquée à hauteur d’un gros millier de participants. Au vu de la “photo-finish” cela semble bien crédible.

Tout cela pour vous informer que la lettre pétition de mon post précédent sera transmise en fin de semaine aux autorités ou au pire lundi prochain. Si vous avez encore la possibilité de transmettre quelques signatures, elles seront accueillies avec joie.

Laurent-David JOSPIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>